RDC-Sénat : adoption du projet de loi portant prorogation de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu

0
RDC-Sénat : adoption du projet de loi portant prorogation de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu

Les sénateurs ont adopté en seconde lecture ce lundi 4 avril 2022 le projet de loi portant prorogation de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. Sur 75 sénateurs ayant pris part au vote 70 ont voté pour, 5 sénateurs se sont abstenus et aucun n’a voté non. Cette nouvelle prorogation prend cours à partir de ce mardi 5 avril 2022 pour une durée de 15 jours.

Ce texte adopté sera envoyé au Chef de l’État en vue de sa promulgation. Il s’agit de la première prorogation au niveau du parlement après 3 mois où le gouvernement de la République était habilité à proroger cette mesure d’exception pendant les vacances parlementaires.

Ce projet de loi a été présenté et défendu par le ministre d’État, ministre de la justice et garde des sceaux Rose Mutombo. Le gouvernement estime que cette prorogation permettra aux forces armées de la République Démocratique du Congo à voir les différents acquis afin de rétablir l’autorité de l’État dans ces deux provinces.

« Cette prorogation permettra à nos forces de défense et de sécurité appuyées par l’armée ougandaise UPDF de reconnaître les acquis des opérations antérieures et de poursuivre l’envergure des actions en vue de mettre fin à l’aventure terroriste et de restaurer la sécurité, la paix et l’autorité de l’État dans cette partie de la République Démocratique du Congo » rapportait le compte rendu de la 46e réunion fait par Augustin Kibassa, ministre des PTNTIC vendredi 25 mars 2022.

La partie est de la République Démocratique du Congo fait face à l’insécurité grandissante depuis plus de 20 ans actuellement. Pour faire face à cette situation, le Chef de l’État Félix Tshisekedi et son gouvernement avaient décidé de proclamer l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Quelques mois après, les autorités ont opté pour la mutualisation des forces avec l’armée ougandaise pour combattre les ADF qui sont la désolation dans la partie Est de la République Démocratique du Congo. Malgré cela, les massacres des civils se poursuivent encore d’où des appels pour la levée de l’état de siège.

Article précédentNouvelle taxe sur les appels, SMS et Internet : le RAM new-look ?
Article suivantRDC: Affaire Mwant Jet , Gueda Yav prête à rembourser les 40% de la part de son ex-associé Michael Yav

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici