RDC : Le Président Félix Tshisekedi insiste sur la relance des activités du transport maritime

0
RDC : Félix Tshisekedi opéré du Cœur à Bruxelles

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a insisté sur la relance des activités du transport maritime congolais, dans sa communication vendredi, aux ministres du gouvernement de la République, réunis en 45ème conseil, qu’il a présidé vendredi dernier, en présentiel à Kinshasa.

Le Chef de l’Etat, qui a déploré l’absence depuis plus de deux décennies, d’une flotte propre aux Lignes maritimes Congolaises (LMC), a jugé impérieux de mettre à jour une nouvelle stratégie pouvant ressusciter les activités de cette entreprise publique en lui dotant notamment, de navires performants et adéquats pour lui permettre de jouer son rôle naturel d’armement d’Etat.

Tout en insistant sur l’importance d’accroître sa capacité de participation dans l’industrie maritime internationale et contribuer ainsi efficacement au développement du commerce extérieur du pays, le Chef de l’Etat a rappelé au gouvernement que le transport fluvial présente le double avantage d’être le moins cher en termes de coût à la tonne-kilomètre transportée par rapport à d’autres modes des transports, et l’investissement moins couteux.

Il a, à cet effet, enjoint au ministre d’Etat en charge du Portefeuille ainsi qu’au ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement, de s’investir pour la relance de ce mode de transport et de travailler en synergie pour présenter au prochain Conseil des ministres un projet y relatif, et ce, dans un délai d’un mois.

Ce projet devrait comprendre deux volets, à savoir l’acquisition, à court terme, des navires adaptés au tirant d’eau du port de Matadi, et à moyen terme, des grands navires à mettre en exploitation aussitôt que le premier quai du port en eaux profondes de Banana sera opérationnel.

Le président du syndicat des agents des LMC, Patrick Kimana, avait plaidé, l’année dernière, pour que les lignes maritimes congolaises  soient dotées de sa propre flotte.

Pour ses activités, avait-il précisé, les LMC louent quotidiennement des navires.

Les LMC, rappelle-t-on,  existent depuis 47 ans. Elles sont nées des cendres de la Compagnie maritime du Congo (CMC), appelée autrefois la Compagnie maritime zaïroise (CMZ).

La CMC est née le 28 novembre 1946. Elle était filiale de la Compagnie maritime belge qui détenait 80% des actions tandis que le gouvernement général du Congo Belge n’en détenait que 20%.

Article précédentFECOFA : La RDC va se doter de sa VAR
Article suivantQatar 2022 : 19 équipes déjà qualifiées pour la Coupe du monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici