Le Président Félix Tshisekedi exhorte le gouvernement à propulser la transformation des potentialités naturelles de la RDC

0
Le Président Félix Tshisekedi exhorte le gouvernement à propulser la transformation des potentialités naturelles de la RDC

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a exhorté le gouvernement à propulser la transformation des potentialités  naturelles que regorge la RDC, dans sa communication aux ministres à la 45ème réunion du Conseil qu’il a présidée en présentiel, à la cite de l’Union Africaine (UA), à Kinshasa.

Selon le ministre de la Communication et médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, qui l’a indiqué, dans son compte rendu, il s’agit de la disponibilité de 80 millions d’hectares de terres arables, une hydrographie dense du point de vue régional et l’expérience avérée dans la production du riz, de manioc et les pommes de terre et du maïs dans certains territoires.

Bien que la concurrence soit la règle qui prévaut dans notre système économique, a souligné le ministre Muyaya, le Chef de l’Etat a estimé que le gouvernement peut progressivement orienter certains achats publics, notamment ceux liés aux produits agricoles vers les producteurs agricoles locaux, ajoutant qu’il a insisté que l’objectif poursuivi, est d’accompagner une révolution agroindustrielle nationale.

« D’une part, en garantissant les producteurs agricoles l’accès à des marchés publics qu’ils devront annoncer même en avance leurs besoins en termes de qualité, de quantité et de conditionnement. D’autre part, en favorisant l’éclosion d’une filière agricole nationale qui devra se professionnaliser afin d’améliorer la compétitivité de ces produits », a-t-il dit.

Le porte-parole du gouvernement a fait savoir que les ministres en charge de l’Agriculture, du Commerce extérieur, de l’Industrie, de l’Economie nationale, du Budget ainsi que des Finances ont été chargés sous la supervision du Premier ministre, de mettre en place une commission de travail devant analyser la possibilité d’orienter dès la fin de cette année dans la mesure du possible, et en définitive à partir de l’année prochaine, les achats de colis de fin d’année du gouvernement ainsi que ceux de la Présidence de la République vers les produits agricoles issus de la production locale.

Pour la redynamisation du transport maritime

Le porte-parole du gouvernement a indiqué que le Président de la République, Félix Tshisekedi, a estimé nécessaire de repenser la stratégie de la Ligne maritime congolaise en y dotant, notamment des navires performants et adéquats pour lui permettre de jouer son rôle naturel d’armement de l’Etat partant du constat selon lequel cette entreprise publique totalise à ce jour plus de deux décennies sans disposer de sa propre flotte.

Selon le ministre Muyaya, le Chef de l’Etat a insisté sur l’accroissement de la capacité de participation de la Ligne maritime congolaise dans l’industrie maritime mondiale et de sa contribution au commerce extérieur de la RDC.

« Pour y parvenir, la ministre d’Etat en  charge du Portefeuille ainsi que le ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement ont été chargés de présenter un projet y relatif dans un délai d’un mois au prochain Conseil des ministres », a-t-il précisé.

Par ailleurs, le ministre de la Communication et médias a souligné que le Président de la République a chargé le gouvernement à relancer ce mode de transport fluvial, avant d’instruire  le ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement et le ministre des Finances à  présenter au Conseil, un plan de relance qui devrait être axé, notamment sur les unités flottantes à réhabiliter composant les parcs existants, mais aussi à revaloriser l’industrie locale, entre autres, le chantier naval de la SCTP et de Chanimétal pour la construction de nouvelles unités selon les normes en la matière,  de manière à desservir à la fois le fleuve et ses affluents.

Numérisation des entreprises du Portefeuille de l’Etat

A en croire le ministre de la Communication et médias, le Président de la République tient à voir toutes les entreprises publiques tirer de nombreux avantages de la digitalisation pour une gestion optimisée devant améliorer leur performance sur de nombreux indicateurs.

« C’est dans cette logique qu’il a chargé la ministre d’Etat en charge du Portefeuille assistée par le ministre du Numérique de s’assurer que toutes les entreprises du Portefeuille de l’Etat puissent produire et mettre en œuvre à court terme, des feuilles de route adaptées pour leur transformation numérique respective avec une priorisation sur tout ce qui touche à leur finance », a-t-il précisé.

S’agissant spécifiquement de la Société nationale d’électricité (SNEL) et de la REGIDESO qui ont en commun le problème récurrent de trésorerie,  le Président de la République a exigé qu’il soit mis en place d’ici le 31 décembre 2022 au plus tard, un système d’informations intégré.

Il a poursuivi que ce dernier devrait répondre aux standards internationaux qui permettent une meilleure canalisation de tous les paiements faits par les abonnés pour la consommation d’eau et d’électricité qui passe par un circuit électronique sûr et sécurisé sur toute l’étendue du territoire national.

« L’accompagnement du secteur bancaire, des opérateurs de télécoms, et plus généralement de ceux de l’ancien système technologique du pays, aura à consolider ce changement radical sous la conduite du ministre des Ressources hydrauliques et de l’électricité », a-t-il ajouté.

Le Président Félix Tshisekedi recevant un bouquet de fleure avant la réunion du Conseil des ministres

Selon la Présidence de la République, le Chef de l’Etat, s’était dit, auparavant, heureux de retrouver l’équipe gouvernementale.

« Nous restons ensemble pour travailler en faveur de notre population », avait lancé le Chef de l’Etat aux « Warriors « , au moment où, au nom de toute l’équipe, Mme la vice-ministre des Finances lui a offert un bouquet de fleurs.

 

Ce moment de retrouvailles entre le Chef de l’Etat et les membres du gouvernement a aussi été marqué par la visite d’une exposition photo des jeunes artistes venus de Goma engagés dans la campagne  «Bendele Ekweya te » en soutien aux FARDC.

Le Premier ministre déplore les drames survenus en RDC

Le Chef du gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde, a, au cours dudit Conseil, déploré les drames qui ont touché  la nation à la suite des différents décès  et incendies, notamment l’accident survenu au territoire de Lubudi, dans la province de Lualaba qui a causé plusieurs pertes en vies humaines suite au déraillement d’un train en fin de la semaine dernière.

A cette occasion douloureuse, le gouvernement a pris toutes les dispositions y afférentes en accord avec les autorités de la Société nationale de chemin de fer du Congo (SNCC), ainsi que les autorités provinciales du Lualaba pour que tout puisse être fait.

Le porte-parole du gouvernement a également parlé de l’incendie qui a provoqué dans la nuit de 17 mars 2022,  des dégâts matériels considérables et la mort d’un jeune garçon dans la commune de Matete, au quartier Debonhomme ainsi que de l’accident qui s’est produit le 17 mars au niveau du pont  de la rivière Mai-Ndombe,  ayant  causé la mort de  plusieurs compatriotes parmi lesquels   3 députés provinciaux du Kwilu, alors qu’ils effectuaient  un voyage vers Kinshasa.

Pour le Premier ministre, ces drames interpellent le gouvernement de la République sur la nécessité du renforcement des mesures de sécurité dans le domaine du transport et de l’aménagement du territoire.

Il a aussi rappelé la problématique de l’urbanisation et celle du commerce des produits pétrolier dans les grandes villes.

« Le gouvernement s’incline devant toutes ces victimes sur tant d’autres et s’engage à prendre toutes les dispositions utiles à travers les ministères sectoriels concernés pour que des pareils accidents puissent être au maximum évités», a fait savoir le porte-parole du gouvernement.

Au sujet du  match des Léopards prévus le vendredi 25 mars contre l’équipe du Maroc, le Premier ministre a rappelé, le devoir sacré et patriotique de mobiliser la nation enfin de soutenir et d’encourager les Léopards pour le gagner.

En perspective de la tenue au mois d’avril 2022 de la 9ème  conférence  des Gouverneurs prévue à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur,  le Chef du gouvernement s’est rendu, en marge de sa mission principale, avec plusieurs membres de l’église Catholique au sanctuaire où on a enterré  Isidore Bakandja dans la perspective de la commémoration de 25 ans de sa béatification ainsi que la venue annoncée  du Pape François

Article précédentÉliminatoire CDM Qatar 2022: La VAR déjà au stade des martyrs
Article suivantMondial, Qatar 2022 : le sélectionneur Hector Cuper présente ses civilités au ministre des Sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici