Football-Dopage/ Sylvain Gbohouo, gardien des Eléphants, accuse un médecin

0
Football-Dopage/ Sylvain Gbohouo, gardien des Eléphants, accuse un médecin

Ancien gardien du TP Mazembe et actuel gardien des Éléphants de Côte Ivoire vit une situation bien curieuse. Il est écarté du sport qu’il pratique pour une affaire de dopage dans laquelle il ne se reconnait pas. Esseulé dans cette affaire affaire, Sylvain Gbohouo crie son ras-le-bol, en accusant un médecin de l’équipe nationale. L’attitude de ce dernier révulse Gbohouo qui demande son renvoi pour l’avoir mis en danger.

Sylvain Gbohouo en a gros sur le cœur. Le portier des Eléphants n’a pas disputé la CAN 2021 pour une affaire de dopage à quelques jours de la compétition. Aujourd’hui, le sportif se sent abandonné et par la fédération ivoirienne de football et par celui qui lui a fait prendre un comprimé dont il ne pouvait mesurer la nuisance sur la suite de sa carrière: un médecin au sein de l’équipe.

« Je suis un cabri mort (…) Pour un simple comprimé que le médecin de ma sélection m’a prescrit, je suis seul et abandonné aujourd’hui… Cela fait trois mois que je n’ai pas de salaire de mon club (la formation éthiopienne de Wolkite Ketema, ndlr)… Je suis tout seul et j’essaie de rentrer par-ci et par-là pour trouver une solution à ce problème dans lequel m’a mis le médecin de la sélection », révèle Sylvain Gbohouo, dans une vidéo.

Gbohouo accuse encore ledit médecin qui selon lui aurait mis sa vie en danger. « Ma fillette a remarqué que mes doigts tremblent seuls. Cela ne m’était jamais arrivé avant de prendre ce médicament du nom de Saftarel. Cherchez Saftarel sur Google. Le médecin de la Fédération qui m’a prescrit le médicament et m’a mis dans les problèmes aujourd’hui ne reconnaît pas qu’il m’a accompagné. J’ai demandé à la FIF de le renvoyer car il a mis ma vie et ma carrière en danger. », dénonce Sylvain Gbohouo.

L’ancien gardien du TP Mazembé garde également une dent contre la Fédération ivoirien de Football. « Le mail de la FIFA est arrivé à Abidjan le 22 décembre. J’ai été informé de la suspension le 28. Cela fait neuf ans que je suis en équipe nationale et on n’a jamais entendu quelque chose de grave me concernant. Ma prime de qualification n’a pas été payée. On me garde dans un hôtel et on me demande de revenir en tant qu’invité. Ma fédé m’a enlevé sur cette liste. », déclare Gbohouo.

Article précédentL’acteur nigérian Yul Edochie révèle pourquoi ses enfants ne vont jamais étudier à l’étranger
Article suivantMan United : le coach explique les raisons de la défaite et l’absence de Cristiano face à Man City

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici